TexteSiteDePresentationF

De TESTwiki.gentilsvirus.org
Aller à : navigation, rechercher

Discussion externe au wiki sur cet article - Discussions internes au wiki sur cet article- voir aussi Propositions_de_textes_pour_le_site_de_presentation

Présentation des Gentils Virus ("F")

Le pouvoir corrompt l'Homme, c'est dans sa nature même. Se servir du pouvoir confié par le peuple contre l’intérêt général est un abus de pouvoir, et notre système politique actuel est malheureusement loin d'en être exempt.

Exemples d'abus de pouvoir politique favorables à la mercatocratie au détriment de l'intérêt général :


Nous ne sommes pas en démocratie...
Notre incapacité systémique à écrire nos propres lois et à nous régir d'après elles est la preuve indiscutable que nous ne sommes pas en démocratie. Notre impuissance politique actuelle est causée par notre infantilisation au sein d'un système électif ayant non seulement permis à un petit nombre de représentants politiques d'exercer un pouvoir que nous leur avons délégué mais surtout, en leur ayant abandonné le droit de modification de notre Constitution, leur ayant permis d'écrire les règles de ce pouvoir.

Nous voulons une démocratie !
Au sein d'une démocratie le citoyen ne désigne pas ses maîtres, le citoyen est un acteur politique responsable qui peut avoir des représentants à condition que ceux-ci conservent uniquement le rôle de serviteur. Le citoyen est autonome et participe à la production du droit auquel il consent lui-même à obéir en votant directement les lois. Qui mieux que nous pour écrire les règles auxquelles nous souhaitons nous soumettre ?

"La loi est l’expression de la volonté générale."
-Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen, 1789, article 6.

La démocratie du grec ancien δημοκρατία / dēmokratía, « souveraineté du peuple » est le régime politique dans lequel le peuple est souverain, le peuple renvoyant à la notion de citoyens.

Modification de Fenêtre C



La Constitution actuelle est à la base de notre impuissance politique face aux abus de pouvoir.

La Constitution est la loi des lois, la loi fondamentale. C'est le contrat social qui lie tous les citoyens entre eux. Elle régit de manière organisée et hiérarchisée l’ensemble des rapports au pouvoir au sein de l'État. En ce sens elle vise aussi à limiter le pouvoir des représentants éventuels du peuple. La Constitution est ce qui nous donne ou nous retire notre puissance politique. Si on laisse des représentants écrire la Constitution, il y a conflit d'intérêts : leur jugement n'est pas objectif, ils ne peuvent donc pas fixer des limites objectives à leur propre pouvoir. Seuls les citoyens sont aptes à écrire ces règles, afin de les protéger du gouvernement qui est censé les servir, afin de l’empêcher de devenir leur maître.

Constitution, nom formé à partir de deux éléments latins « cum » préfixe qui signifie « ensemble » et « statuere » le fait « d'établir » ; littéralement le fait de fixer ou d'établir ensemble.

Modification de EtymologieConstitution



Reprenons possession de notre Constitution !
C'est à nous, citoyens, et non aux personnes qui sont au pouvoir (et qui devraient être à notre service) d'établir ensemble comment nous voulons organiser notre gouvernement. Pour sortir de notre impuissance politique, cause des causes de nos problèmes, ou du moins de notre incapacité à les résoudre, nous devons devenir des citoyens, sortir de notre ignorance, nous émanciper de ceux auxquels nous avons l'habitude d'obéir, devenir autonomes et vouloir écrire nous-même notre contrat social. Pour cela, nous devons réclamer une assemblée constituante qui se chargera de réécrire la Constitution. Mais rappelons que l’intérêt d'une assemblée est la conciliation des intérêts de tous ses membres, une assemblée constituée de magistrats défendrait donc uniquement les intérêts des magistrats. Seule une assemblée constituée de citoyens pourra défendre les intérêts des citoyens.


"Cherchez la cause des causes" -Hippocrate (480 avant J-C)

La plupart d'entre nous se bat contre les symptômes : corruption, OGM, écologie... Mais nous sommes impuissants politiquement. En cherchant la cause, on se rend compte que l'on ne vote pas nous même nos lois. D'autres s'en chargent, moins nombreux, corruptibles... Mais là encore, il ne faut pas combattre en essayant de forcer ces gens à aller dans notre sens, il faut remonter à la source, la "cause des causes", celle qui, une fois réparée, permettra de faire disparaître naturellement tous les symptômes. Il s'agit tout simplement de changer de système politique, de nous réapproprier notre pouvoir, de mettre en place une Démocratie. Seule solution à cela : réécrire notre Constitution !

Vidéo Étienne Chouard - Chercher la Cause des Causes - Conférence TEDx du 22 03 2012 : [1]

Modification de DetailsCauseDesCauses



L'idée du tirage au sort...
Une assemblée constituante pouvant difficilement être composée de l'ensemble des citoyens, en particulier à une échelle nationale, et en se basant sur l'idée que les personnes les plus aptes à gouverner sont souvent celles qui ne cherchent pas le pouvoir, seul un tirage au sort parmi toute la population permettra de sélectionner de manière statistiquement équitable, juste et sans discrimination un échantillon représentatif.

"Parce que ce n’est pas aux gens du pouvoir d’écrire les règles du pouvoir,
nous voulons une Assemblée Constituante démocratique, donc tirée au sort !
"
-Les Gentils Virus

Nous sommes les Gentils Virus !
Un Gentil Virus est une personne qui a développé son sens de la démocratie. Les Gentils Virus sont des citoyens indépendants issus de divers horizons politiques, mais réunis pour UN objectif commun : provoquer une assemblée constituante réellement représentative, donc tirée au sort. Les moyens d'atteindre ce but sont divers (vidéos, tracts, évènements, sites web, diffusion sur les réseaux sociaux, discussions de vive voix, etc.), mais tous convergent vers l'idée de faire passer auprès du plus grand nombre ce que nous appelons le "gentil virus" dont la réplication au sein de la population conduit celle-ci à comprendre le vrai sens du mot "démocratie" (pouvoir par et pour le peuple) ainsi que l'importance de la Constitution et de la sélection de ses auteurs pour établir de bons contre-pouvoirs.


Un Gentil Virus est un citoyen soucieux de replacer l'humain au centre des préoccupations, au centre du pouvoir. Pourquoi ce choix du mot "virus" ? Parce qu'un virus peut venir à bout de n'importe quelle créature vivante, même la plus féroce, la plus tenace, et à première vue la plus invulnérable ! Les Gentils Virus se rassemblent en de vastes réseaux, se propagent inéluctablement dans toutes les directions afin de transmettre leur soif de citoyenneté. Leur fonction est d'alerter le peuple de l'incohérence actuelle, de le prévenir des conséquences inhérentes à cette incohérence, de proposer et diffuser le plus clairement possible les valeurs et structures assurant la démocratie, d'apporter les arguments afin que le peuple se réapproprie sa volonté de liberté et ses capacités d'action, de responsabilité et d'engagement au sein de sa vie sociale et politique. Seule une appropriation intime des valeurs démocratiques par chacun permettra le déclenchement d'une révolution spontanée ! Nous sommes en phase de viralisation, quand cette pandémie sera assez puissante se produira alors l'embrasement, l'insurrection !

Modification de DetailsGV



Voici des exemples de valeurs défendues par les Gentils Virus :
  • Egalité et participation politiques (justification humaniste)
  • Autonomie politique (par opposition à la soumission à des maitres ou à une centralisation excessive et opaque)
  • Priorité à l'Humain (par opposition au Capitalisme-Productivisme ou au courtermisme)
  • Intérêt Général, Fraternité, Enrichissement Mutuel, Bien Commun et Individuel, Sincérité, Débattabilité, Simplicité, Respect (et écoute) de l'autre, Liberté ...

    Modification de ValeursP



"La meilleure forteresse des tyrans, c’est l’inertie des peuples."
-Machiavel


1015938_573969362688155_106978716_o.jpg